Atlas dynamique des Odonates de France

Aeshna mixta Latreille, 1805

Rédacteur :
Adrien SIMON pour le groupe Opie-Odonates


Dernière mise à jour le 04-11-2022 à 12h12
Fiche espèce Les Aeshnidae
Aeshna mixta Latreille, 1805
l’Aeschne mixte

Ordre Anisoptères
Famille Aeshnidae
Genre Aeshna
Espèce Aeshna mixta
Espèce établie en France

Référence à citer :
Simon, A. (31 octobre 2022). Aeshna mixta Latreille, 1805, Atlas dynamique des Odonates de france, Office pour les insectes et leur environnement, https://atlas-odonates.insectes.org/odonates-de-france/aeshna-mixta
Statuts Source : Taxref 16.0 (06/12/2022)
Liste rouge mondiale LC : Préoccupation mineure 2022
Liste rouge européenne LC : Préoccupation mineure 2022
Liste rouge nationale LC : Préoccupation mineure 2016
Listes rouges régionales Selon régions
Alsace 2014 Préoccupation mineure (LC)
Aquitaine 2016 Préoccupation mineure (LC)
Auvergne 2017 Quasi menacée (NT)
Bourgogne 2015 Préoccupation mineure (LC)
Bretagne 2019 Préoccupation mineure (LC)
Centre 2022 Préoccupation mineure (LC)
Corse 2017 Préoccupation mineure (LC)
Franche-Comté 2013 Préoccupation mineure (LC)
Ile-de-France 2014 Préoccupation mineure (LC)
Limousin 2018 Préoccupation mineure (LC)
Nord-Pas-de-Calais 2012 Préoccupation mineure (LC)
Occitanie 2018 Préoccupation mineure (LC)
Pays-de-la-Loire 2021 Préoccupation mineure (LC)
Picardie 2016 Préoccupation mineure (LC)
Poitou-Charentes 2018 Quasi menacée (NT)
Provence-Alpes-Côte-d'Azur 2017 Préoccupation mineure (LC)
Rhône-Alpes 2014 Préoccupation mineure (LC)
Déterminante ZNIEFF Selon région
Auvergne-Rhône-Alpes Toute la région
Corse Toute la région
Nouvelle-Aquitaine 4 départements sur 12
Occitanie 7 départements sur 13
J. LAIGNEL
O. Delzons
J. Ichter
J. David - Bretagne Vivante
S. Wroza
S. Wroza
S. Wroza

Densité des observations

Animer les données
Faible densité Densité moyenne Forte densité

Aeshna mixta est largement répandue en France, à l’exception des zones montagneuses où elle se cantonne à des altitudes inférieures à 1200 m. L'espèce semble également plus localisée dans l'extrème sud-ouest.

Aeshna mixta

l’ Aeschne mixte

Aeshna mixta possède une très large répartition s’étalant de l’ouest de l’Europe jusqu’au Japon. Elle semble en revanche absente des régions les plus nordiques comme la Sibérie et l’essentiel de la Scandinavie. Cependant, elle étend actuellement son aire d'occupation dans les secteurs septentrionaux de l'Europe. Ainsi, depuis les années 2000, elle progresse vers le nord de l’Irlande et de l’écosse et a tout récemment colonisé le sud de la Finlande. Les marges méridionales de son aire de répartition atteignent le nord du Maghreb ainsi que l’Iran et la Mongolie (Boudot & Kalkman, 2015).

Cette espèce relativement tolérante colonise une grande diversité d’habitats stagnants ou faiblement courants, mais toujours riches en végétation aquatique, notamment en grands hélophytes. On la retrouve sur des mares et étangs ensoleillés, des anciennes gravières, dans les zones tourbeuses, mais aussi dans les petits ruisseaux méditerranéens et les bras morts des grandes rivières (Boudot et al., 2017).

Les femelles insèrent leurs œufs dans les tiges de roseaux, joncs ou carex bordant les points d’eaux favorables à leur reproduction. Parfois, les œufs sont insérés directement dans la vase humide ou dans des tronc d’arbres immergés.

Répartition de Aeshna mixta Latreille, 1805

Données d'autochtonie

L’autochtonie de l’espèce ne fait guère de doute dans toute la France. Cependant, les mâles s'observent parfois loin de leur habitat d'émergence. Il conviendrait de qualifier plus systématiquement l’autochtonie des individus inventoriés en notant notamment les comportements d'accouplement et de ponte aux abords des eaux où l'espèce est observée.

Répartition de Aeshna mixta Latreille, 1805

Données temporelles

Le nombre de données actuelles est sensiblement supérieur à celui des données anciennes. La récente progression des connaissances a notamment permis d’améliorer le taux de couverture dans certains territoires comme l’Alsace, la Bretagne ou l’Aquitaine.

Observations de l'espèce

Une session d'observation = 1 observateur + 1 lieu + 1 date

La fréquence d’observation d’Aeshna mixta fluctue globalement peu ces 40 dernières années. En revanche, l’augmentation de la pression d’observation depuis les années 2000 permet de confirmer la présence de l’espèce dans plus de  25 % des mailles, soit près du double par rapport à il y a 20 ans.

Nombre de mailles où l'espèce est observée

Pour cette espèce commune et facile à observer, l'augmentation du nombre de mailles suit globalement la progression de l'amélioration nationale de la connaissance.

Responsabilité régionale pour la conservation de l'espèce
<5% Très diluée <10% Diluée <20% Moyenne <35% Forte <100% Capitale

Ex : 40% signifie que 40% des mailles d'observation de l'espèce se situe dans la région considérée.

Aeshna mixta est présente dans toutes les régions de France si bien que la responsabilité pour la conservation de l’espèce est partagée et diluée entre tous ces territoires. Les régions les plus vastes sont celles qui abritent logiquement les plus grands pourcentages de mailles d’observations.

Période de vol des adultes
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Espèce estivale que l’on observe principalement entre juillet et octobre même si des individus isolés sont visibles de mai à novembre. L'espèce est lègèrement plus tardive dans la moitié sud.

Altitudes min/max d'observation
Altitude min. 1m
Altitude max. 2338m
80% des observations sont entre
19m et 374m

Espèce avant tout répandue en plaine. Elle ne dépasse que rarement les 1000 m d'altitude.

Les Odonates Bibliographie