Atlas dynamique des Odonates de France
SITE EN COURS DE CONSTRUCTION

Coenagrion ornatum (Selys, 1850)

Rédacteurs :
Alexandre RUFFONI & Xavier HOUARD pour le groupe Opie-Odonates

Dernière mise à jour le 08-08-2022 à 17h11
Statuts Source : Taxref 15.0 (16/12/2021)
Liste rouge mondiale LC : Préoccupation mineure 2021
Liste rouge européenne NT : Quasi menacée 2021
Directive Habitat CDH2 : Directive 92/43/CEE (Directive européenne dite Directive Habitats-Faune-Flore) : Annexe II 1992
Liste rouge nationale NT : Quasi menacée 2016
Plan National d'Actions en cours OUI 2020 Voir sur le site du PNA
Listes rouges régionales Selon régions
Alsace 2014 En danger critique (CR)
Auvergne 2017 En danger (EN)
Bourgogne 2015 Quasi menacée (NT)
Centre 2012 En danger critique (CR)
Rhône-Alpes 2014 En danger critique (CR)
Déterminante ZNIEFF Selon région
Auvergne-Rhône-Alpes Toute la région
Bourgogne-Franche-Comté Toute la région
Centre-Val de Loire Toute la région
E. SANSAULT - ANEPE Caudalis
Laurent Rouschmeyer
Jean-Louis PRATZ / CERCOPE
Jean-Louis PRATZ / CERCOPE
Jean-Louis PRATZ / CERCOPE
Jean-Louis PRATZ / CERCOPE
MOKUENKO Nicolas
S. Wroza
S. Wroza

Densité des observations

Animer les données
Faible densité Densité moyenne Forte densité

L'espèce est très rare en France, mais commune dans son cœur de présence. Le niveau de prospection du territoire (au vu des potentialités d'accueil des zones proches de la zone cœur) semble bon.

Coenagrion ornatum

l’ Agrion orné

C. ornatum est répandu de l’Europe centrale et à l'Asie mineure. Sa distribution est continue, quoique parfois lacunaire (Europe centrale et Balkans). Elle devient sporadique et disjointe à l'Ouest avec de nombreuses localités disparues en Allemagne, Suisse et Italie. En France, sa répartition est limitée et disjointe (notamment par rapport aux stations allemandes les plus proches ou celles historiquement présentes en Alsace). Elle est circonscrite à la Bourgogne jusqu'aux abords du Massif-central et marginale dans quelques départements adjacents. Un petit secteur de présence est aussi noté en Alsace (Bas-Rhin), en marge d'un noyau de population allemand, mais aucune station de reproduction alsacienne n'a été trouvée récemment. C'est une espèce sténoèce fréquentant uniquement les sources, suintement et ruisseaux bien ensoleillés, le plus souvent en contexte de réseau hydrographique dense avec des prairies pâturées vallonnées (bocage). L'ombrage et la fermeture des habitats lui sont néfastes. Les changements de pratiques agricoles (intensification) constituent la principale menace, particulièrement en contexte de changement climatique (fragilité de la ressource en eau).

Répartition de Coenagrion ornatum (Selys, 1850)

Données d'autochtonie

Même si les indices sont parfois manquants, l'espèce est vraisemblablement autochtone sur l'ensemble de son aire centrée sur la Bourgogne. Il faut toutefois prêter attention à l'observation d'individus ténéraux (indice d'autochtonie fort le plus facile à collecter pour les Zygoptères). Aucune population n'a pour l'instant été retrouvée en Alsace malgré des adultes observés de temps à autre. Le statut alsacien reste à surveiller.

Répartition de Coenagrion ornatum (Selys, 1850)

Données temporelles

L’enveloppe géographique centrale semble avoir peu fluctué par rapport à l’estimation de la fin des années 1990 (Grand 2002, Ruffoni et al. 2013).

Observations de l'espèce

Une session d'observation = 1 observateur + 1 lieu + 1 date

L'évolution des connaissances fluctue essentiellement avec le degré d'acquisition sur un petit territoire centré sur la Bourgogne et est donc dépendant de la dynamique locale. L'intensité de l'acquisition des connaissances y varie d'une année à l'autre.

Nombre de mailles où l'espèce est observée

La croissance du nombre de données est surtout liée à l'accumulation des connaissances en Bourgogne et zones limitrophes, d'abord dans les années 1980-1990 par Machet & Legrand 1986, Orieux 1990, Bignon 1991, GRAND, 2002, puis dans les années 2000-2010 essentiellement sous l'impulsion d'une enquête agrions lancée en Bourgogne par la Société d'histoire naturelle d'Autun (SHNA) et avec l'aide de ses partenaires régionaux ou extra-régionaux (Ruffoni et al. 2013, 2018).

Références bibliographiques
Responsabilité régionale pour la conservation de l'espèce
<5% Très diluée <10% Diluée <20% Moyenne <35% Forte <100% Capitale

Ex : 40% signifie que 40% des mailles d'observation de l'espèce se situe dans la région considérée.

La responsabilité pour la conservation de l'espèce en France repose principalement sur la région Bourgogne-Franche-Comté (où réside vraisemblablement plus de 90% des populations connues) et secondairement Auvergne-Rhône-Alpes.

Période de vol des adultes
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

La période de vol s'étend principalement sur le mois de juin avec des observations secondairement en mai et juillet.

Altitudes min/max d'observation
Altitude min. 146m
Altitude max. 645m
80% des observations sont entre
206m et 426m

L'espèce occupe la zone collinéenne à basse altitude dans des complexes paysagers ouverts adaptés.

Les Odonates Bibliographie