Atlas dynamique des Odonates de France
SITE EN COURS DE CONSTRUCTION

Coenagrion scitulum (Rambur, 1842)

Rédacteur :
Alexandre RUFFONI pour le groupe Opie-Odonates

Dernière mise à jour le 08-08-2022 à 17h24
Statuts Source : Taxref 15.0 (16/12/2021)
Liste rouge mondiale LC : Préoccupation mineure 2021
Liste rouge européenne LC : Préoccupation mineure 2021
Liste rouge nationale LC : Préoccupation mineure 2016
Protections régionales Ile-de-France : RI11 : Liste des insectes protégés en région Île-de-France : Article 1 1993
Listes rouges régionales Selon régions
Alsace 2014 Non applicable (NA)
Aquitaine 2016 Préoccupation mineure (LC)
Auvergne 2017 Préoccupation mineure (LC)
Bourgogne 2015 Préoccupation mineure (LC)
Bretagne 2019 Préoccupation mineure (LC)
Centre 2012 Préoccupation mineure (LC)
Corse 2017 Vulnérable (VU)
Franche-Comté 2013 Quasi menacée (NT)
Ile-de-France 2014 Préoccupation mineure (LC)
Limousin 2018 Préoccupation mineure (LC)
Nord-Pas-de-Calais 2012 Préoccupation mineure (LC)
Occitanie 2018 Préoccupation mineure (LC)
Pays-de-la-Loire 2021 Préoccupation mineure (LC)
Picardie 2016 Préoccupation mineure (LC)
Poitou-Charentes 2018 Quasi menacée (NT)
Provence-Alpes-Côte-d'Azur 2017 Préoccupation mineure (LC)
Rhône-Alpes 2014 Préoccupation mineure (LC)
Déterminante ZNIEFF Selon région
Auvergne-Rhône-Alpes Toute la région
Bourgogne-Franche-Comté Toute la région
Corse Toute la région
Occitanie 7 départements sur 13
J. David - Bretagne Vivante
O. Delzons
J. Piolain LPR Corse - MNHN, CdC, OFB

Densité des observations

Animer les données
Faible densité Densité moyenne Forte densité

Bien que commune nationalement, sa présence semble localisée. Elle paraît plus rare dans le quart nord-est et évite les zones montagneuses de haute altitude.

Coenagrion scitulum

l’ Agrion mignon

L'aire de distribution de l'Agrion mignon est fragmentée, en Europe de l'Ouest, dans la zone méditerranéenne, localement en Europe centrale et en Asie centrale (DIJKSTRA 2007, BOUDOT et al. 2015). En France, la répartition apparait morcelée, mais peut-être est-ce en partie dû à une détection difficile (adultes positionnés au centre de la pièce d'eau, juchés sur la végétation) et/ou à la dynamique actuelle, c'est-à-dire une progression vers le nord et une reconquête après une régression au XXe siècle observée en France et dans les pays limitrophes (BOUDOT & JACQUEMIN 2002, GLITZ 2008, HUNGER, 2011, MORATIN 2016, SWAEGERS et al., 2013). L'espèce occupe les milieux stagnants ensoleillés avec une végétation aquatique souvent bien développée : mares, étangs, annexes alluviales, marais et parfois bassins artificiels. Elle peut être notée en milieux peu courants (BOUDOT et al., 2015). Bien que non menacée de disparition, l'espèce est impactée par la dégradation des réseaux de mares et leur disparition, disparition accentuée par l'inutilité locale des mares et le déficit en eau conduisant vers l'asséchement et/ou le comblement. La présence du ragondin et d'autres espèces exotiques mais aussi de mauvaises pratiques de gestion peut aussi largement porter préjudice à la végétation et donc à l'habitat de l'espèce.

Répartition de Coenagrion scitulum (Rambur, 1842)

Données d'autochtonie

Une attention particulière doit être portée à la collecte des indices d'autochonie en notant les émergences et téneraux, les comportements d'accouplement et de ponte aux abords des milieux aquatiques fréquentés. Les exuvies demeurent difficiles à collecter et déterminer. Les mares sont vraisemblablement sous-prospectées.

Répartition de Coenagrion scitulum (Rambur, 1842)

Données temporelles

La répartition observée s'est densifiée avec le temps, laissant tout de même des zones sans observation. La dynamique de reconquête, la détectabilité de l'espèce et la disponibilité de son habitat sont peut-être en cause concernant certaines lacunes.

Observations de l'espèce

Une session d'observation = 1 observateur + 1 lieu + 1 date

La fréquence d'observation de l'espèce a peu évolué, néanmoins le nombre de mailles de présence a nettement augmenté, sûrement en lien avec l'accroissement de la pression de prospection.

Nombre de mailles où l'espèce est observée

L'augmentation du nombre de mailles suit globalement l'amélioration nationale de la connaissance, mais aussi potentiellement la progression modérée des populations.

Références bibliographiques
Responsabilité régionale pour la conservation de l'espèce
<5% Très diluée <10% Diluée <20% Moyenne <35% Forte <100% Capitale

Ex : 40% signifie que 40% des mailles d'observation de l'espèce se situe dans la région considérée.

Pour cette espèce largement répartie, les responsabilités régionales de conservation sont relativement diluées entre les différentes régions où l’espèce est observée, mais principalement centrées sur celles de la façade atlantique et du centre de la France.

Période de vol des adultes
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

L'espèce vole principalement de mai à juillet (août).

Altitudes min/max d'observation
Altitude min. 1m
Altitude max. 2365m
80% des observations sont entre
12m et 395m

C'est une espèce de plaine atteignant l'étage collinaire.

Les Odonates Bibliographie