Atlas dynamique des Odonates de France
SITE EN COURS DE CONSTRUCTION

Sympetrum danae (Sulzer, 1776)

Rédacteur :
Bastien LOUBOUTIN pour le groupe Opie-Odonates

Dernière mise à jour le 10-08-2022 à 17h49
Statuts Source : Taxref 15.0 (16/12/2021)
Liste rouge mondiale LC : Préoccupation mineure 2021
Liste rouge européenne LC : Préoccupation mineure 2021
Liste rouge nationale VU : Vulnérable 2016
Plan National d'Actions en cours OUI 2020 Voir sur le site du PNA
Protections régionales Ile-de-France : RI11 : Liste des insectes protégés en région Île-de-France : Article 1 1993
Listes rouges régionales Selon régions
Alsace 2014 Vulnérable (VU)
Aquitaine 2016 Non applicable (NA)
Auvergne 2017 Quasi menacée (NT)
Bourgogne 2015 En danger (EN)
Bretagne 2019 Quasi menacée (NT)
Centre 2012 En danger critique (CR)
Franche-Comté 2013 Préoccupation mineure (LC)
Ile-de-France 2014 En danger critique (CR)
Limousin 2018 Quasi menacée (NT)
Nord-Pas-de-Calais 2012 Non applicable (NA)
Occitanie 2018 En danger (EN)
Pays-de-la-Loire 2021 En danger critique (CR)
Picardie 2016 Vulnérable (VU)
Poitou-Charentes 2018 Données insuffisantes (DD)
Provence-Alpes-Côte-d'Azur 2017 Quasi menacée (NT)
Déterminante ZNIEFF Selon région
Auvergne-Rhône-Alpes Toute la région
Bourgogne-Franche-Comté Toute la région
Bretagne Toute la région
Centre-Val de Loire Toute la région
Hauts-de-France 3 départements sur 5
Nouvelle-Aquitaine 4 départements sur 12
Occitanie Toute la région
Pays de la Loire Toute la région
Île-de-France Toute la région
J. ICHTER
J. ICHTER
J. LAIGNEL
S. Wroza
S. Wroza

Densité des observations

Animer les données
Faible densité Densité moyenne Forte densité

Le Sympétrum noir est rare et localisé à l'échelle nationale. Il est présent dans les milieux froids en plaine seulement dans le nord du pays, ailleurs les populations sont réfugiées dans les zones humides de montagne.

Sympetrum danae

le Sympétrum noir

Le Sympétrum noir est une espèce holarctique, distribuée dans les régions tempérées froides à travers une large bande couvrant les îles britanniques, l’Asie centrale, la Sibérie, le Japon et jusqu’en Amérique du Nord (Wildermuth & Martens, 2019), où une récente étude génétique suggère toutefois qu’il s’agirait d’un second taxon (Galimberti et al., 2020). En France, elle atteint la limite méridionale de son aire (l'espèce est inconnue en Espagne). Localisée à basse altitude dans le nord, elle est plus commune dans les montagnes du Massif central et des Alpes jusqu'à 2000 m et on trouve un petit isolat dans l’est des Pyrénées françaises (Boudot et al., 2017).

Ce Sympétrum sélectionne préférentiellement les eaux stagnantes exemptes de poissons et donc acides ou temporaires. Les eaux mésotrophes ou alcalines ne conviennent que si elles sont pauvres en poissons ou si les larves peuvent éviter la prédation dans des secteurs protégés, souvent très végétalisés. Elles vivent à la surface des sédiments tourbeux dans des secteurs peu profonds et peuvent supporter de brèves périodes d'assèchement en s'enfouissant (Boudot et al., 2017).

Répartition de Sympetrum danae (Sulzer, 1776)

Données d'autochtonie

L'espèce émerge chaque année dans les bastions de présence de l'espèce. Dans le nord et l'ouest, les sites de reproduction confirmés et pérennes sont assez rares et isolés. La principale station dans l'Ouest est située dans les tourbières du lac de Brennilis (29) dans les Monts-d'Arrées. En Normandie, l'espèce est très rare et les populations très faibles.

Répartition de Sympetrum danae (Sulzer, 1776)

Données temporelles

L'espèce se raréfie à basse altitude du fait de la dégradation des habitats et du changement climatique.

Observations de l'espèce

Une session d'observation = 1 observateur + 1 lieu + 1 date

La baisse continue de la fréquence de l'espèce dans les relevés de terrain révèle la raréfaction de cette espèce relicte des climats froids.

Nombre de mailles où l'espèce est observée

Malgré l'augmentation de la pression d'observation, le nombre de mailles occupées par période reste stable ou diminue.

Références bibliographiques
Responsabilité régionale pour la conservation de l'espèce
<5% Très diluée <10% Diluée <20% Moyenne <35% Forte <100% Capitale

Ex : 40% signifie que 40% des mailles d'observation de l'espèce se situe dans la région considérée.

La région Auvergne-Rhône-Alpes abrite une part significative des stations de l'espèce dans le Massif central et les Alpes. Les régions de l'est sont également des bastions, suivies par les Hauts-de-France.

Période de vol des adultes
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

L'espèce vole de juin à octobre, avec un pic en août, que ce soit dans le nord et le sud du pays. Des émergences plus précoces peuvent être observées les années chaudes comme en 2022.

Altitudes min/max d'observation
Altitude min. 1m
Altitude max. 2966m
80% des observations sont entre
111m et 1421m

L'espèce est présente en plaine dans le Nord, à l'étage collinéen dans l'Est et montagnard dans le Massif central notamment. Il fréquente l'étage subalpin localement dans les Alpes et les Pyrénées Orientales.

Les Odonates Bibliographie