Atlas dynamique des Odonates de France
SITE EN COURS DE CONSTRUCTION

Calopteryx virgo virgo (Linnaeus, 1758)

Rédacteur :
Xavier HOUARD pour le groupe Opie-Odonates

Dernière mise à jour le 08-08-2022 à 17h39
Fiche espèce Les Calopterygidae
Calopteryx virgo virgo (Linnaeus, 1758)
le Caloptéryx vierge septentrional

Ordre Zygoptères
Famille Calopterygidae
Genre Calopteryx
Espèce Calopteryx virgo virgo
Espèce établie en France

Statuts Source : Taxref 15.0 (16/12/2021)
Listes rouges régionales Selon régions
Nord-Pas-de-Calais 2012 Préoccupation mineure (LC)
O. Gargominy

Densité des observations

Animer les données
Faible densité Densité moyenne Forte densité

Septentrionale et montagnarde, l'espèce est peu commune en France. Le niveau de prospection du territoire apparait cependant bon. En Corse, c’est la sous-espèce C. virgo meridionalis qui est très majoritairement observée. Cependant, certains individus peuvent présenter des morphes pouvant les faire se rattacher à C. virgo virgo.

Calopteryx virgo virgo

le Caloptéryx vierge septentrional

C. virgo virgo est répandu de façon continue du nord de la façade atlantique à l’Europe du Nord, en Europe centrale jusqu’en Sibérie puis jusqu'au sud de la Mongolie (Boudot et al., 2015). C’est en France, où sa répartition est large et continue, qu’on observe le mieux les deux sous-espèces. C. virgo virgo (espèce nominale) s’observe au nord d’une ligne allant de Nantes à Grenoble. C'est une espèce caractéristique des eaux courantes permanentes et partiellement ensoleillées des zones de plaine et de collines, s’étalant jusqu’à l’étage montagnard. Elle fréquente les zones de source et les secteurs de ruisseaux, rivières, chenaux et étangs connectés dont le courant est inférieur à 60 cm/s et dont les températures estivales sont comprises entre 13 et 18 °C (Boudot et al., 2015). Relativement tolérante à l’ombre portée des ripisylves, le Caloptéryx vierge peut se maintenir en sous-bois à la faveur de trouées ou de clairières. L’espèce délaisse les grands cours d’eau et disparaît rapidement en cas de pollution organique. L’entretien excessif des rives, les pollutions d’origines agricoles, industrielles et domestiques, puis l'assèchement, la rectification et enfin l'artificialisation des cours d'eau constituent les principales menaces, notamment en contexte de changement climatique (fragilité de la ressource en eau).

Répartition de Calopteryx virgo virgo (Linnaeus, 1758)

Données d'autochtonie

Les mâles s'observent parfois loin de leur habitat d'émergence. Il conviendrait de qualifier plus systématiquement l’autochtonie des individus inventoriés en notant notamment les comportements d'accouplement et de ponte aux abords des eaux où l'espèce est observée.

Répartition de Calopteryx virgo virgo (Linnaeus, 1758)

Données temporelles

Beaucoup de données anciennes notamment dans la bande de cohabitation des deux sous-espèces (Bretagne-Alpes du nord) n’ont pas fait l’objet d’observations récentes.

Observations de l'espèce

Une session d'observation = 1 observateur + 1 lieu + 1 date

Du fait de l’accroissement de la pression d’inventaire odonatologique, le pourcentage de mailles où C. virgo virgo est observé semble avoir connu un "net rebond" et a doublé lors des vingt dernières années pour atteindre à nouveau la couverture connue au début des années 2000. Ceci tient au fait que les deux sous-espèces de C. virgo ne sont pas systématiquement différenciées sur le terrain... Cependant, la fréquence d’observation de C. virgo virgo dans les sessions d’observation demeure relativement stable.

Nombre de mailles où l'espèce est observée

Pour cette espèce facile à observer, l'augmentation du nombre de mailles suit globalement la progression de l'amélioration nationale de la connaissance.

Références bibliographiques
Responsabilité régionale pour la conservation de l'espèce
<5% Très diluée <10% Diluée <20% Moyenne <35% Forte <100% Capitale

Ex : 40% signifie que 40% des mailles d'observation de l'espèce se situe dans la région considérée.

Pour cette espèce de répartition septentrionale et montagnarde, les responsabilités régionales de conservation se répartissent d'abord sur les régions du quart nord-est puis sont diluées entre les différentes régions où l’espèce est observée.

Période de vol des adultes
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

La période de vol des adultes s'étend d’avril à septembre avec un pic maximum d’observations en juin et juillet.

Altitudes min/max d'observation
Altitude min. 1m
Altitude max. 1354m
80% des observations sont entre
56m et 607m

Les Odonates Bibliographie