Atlas dynamique des Odonates de France

Orthetrum brunneum (Fonscolombe, 1837)

Rédacteur :
Yoann BLANCHON pour le groupe Opie-Odonates

Fiche espèce Les Libellulidae
Statuts Source : Taxref 16.0 (06/12/2022)
Liste rouge mondiale LC : Préoccupation mineure 2022
Liste rouge européenne LC : Préoccupation mineure 2022
Liste rouge nationale LC : Préoccupation mineure 2016
Listes rouges régionales Selon régions
Alsace 2014 Préoccupation mineure (LC)
Aquitaine 2016 Préoccupation mineure (LC)
Auvergne 2017 Préoccupation mineure (LC)
Bourgogne 2015 Préoccupation mineure (LC)
Bretagne 2019 Préoccupation mineure (LC)
Centre 2022 Préoccupation mineure (LC)
Corse 2017 Préoccupation mineure (LC)
Franche-Comté 2013 Préoccupation mineure (LC)
Ile-de-France 2014 Préoccupation mineure (LC)
Limousin 2018 Préoccupation mineure (LC)
Nord-Pas-de-Calais 2012 Préoccupation mineure (LC)
Occitanie 2018 Préoccupation mineure (LC)
Pays-de-la-Loire 2021 Préoccupation mineure (LC)
Picardie 2016 Préoccupation mineure (LC)
Poitou-Charentes 2018 Quasi menacée (NT)
Provence-Alpes-Côte-d'Azur 2017 Préoccupation mineure (LC)
Déterminante ZNIEFF Selon région
Auvergne-Rhône-Alpes Toute la région
Bourgogne-Franche-Comté Toute la région
J. David - Bretagne Vivante
J. Touroult - LPR Corse 2019 - MNHN-CdC-AFB
J. Touroult - LPR Corse 2019 - MNHN-CdC-AFB
A. Lacoeuilhe
O. Delzons
P. Gourdain
J. ICHTER
S. Wroza
S. Wroza

Densité des observations

Animer les données
Faible densité Densité moyenne Forte densité

Ce taxon est largement réparti à l’échelle nationale dans la partie continentale comme en Corse. En lien avec son caractère thermophile, on note cependant, une variation de son abondance en fonction de la latitude et de l’altitude où il devient plus rare au Nord et au-dessus de 700m.

Orthetrum brunneum

l’ Orthétrum brun

Orthetrum. brunneum est présent dans une large partie du paléarctique allant du Maghreb et de la Péninsule ibérique jusqu’à l’est de la Chine. Au nord, l’espèce aurait actuellement une tendance à l’expansion et se rencontre de façon très ponctuelle jusque dans les Pays baltes (Boudot & Kalkman, 2015).

Il s’agit d’une espèce pionnière plutôt thermophile que l’on rencontre dans une large gamme d’habitats lotiques et lentiques, naturels et artificiels. Les individus sont souvent observés posés au sol dans des endroits bien exposés (pierres, chemins) ou sur la végétation rivulaire. La femelle pond en frappant la surface de l’eau avec son abdomen et libère des œufs couverts d’un mucus gélatineux améliorant leur fixation. L’incubation dure ensuite de 4 à 5 semaines. Les larves chassent à l’affut enfouit dans les sédiments et émergent en général après 1 à 2 ans (Boudot et al., 2017). O. brunneum n’est pas considéré comme menacé au niveau national de par sa plasticité écologique et sa large répartition.

Répartition de Orthetrum brunneum (Fonscolombe, 1837)

Données d'autochtonie

L’exuvie d’O. brunneum est semblable à celle de l’espèce voisine Orthetrum. coerulescens. Il est possible de les distinguer à l’aide d’une loupe binoculaire et l’examen des critères demande généralement un bon nettoyage de l’exuvie pour éliminer les sédiments agglomérés autour. A défaut d‘exuvie, comme pour les autres espèces, il convient de noter le plus souvent possible des comportements en lien avec la territorialité des mâles ou la reproduction (accouplement, ponte, tandem).

Répartition de Orthetrum brunneum (Fonscolombe, 1837)

Données temporelles

Les connaissances sur la répartition de l’espèce se sont largement affinées à l’échelle nationale grâce notamment à la dynamique issue du PNA. Dans la moitié septentrionale de son aire de présence, une part de l’augmentation des données collectées pourrait néanmoins être en lien avec son expansion probable vers le nord du fait du réchauffement climatique.

Observations de l'espèce

Une session d'observation = 1 observateur + 1 lieu + 1 date

L’augmentation de la pression d’observation depuis les années 2000 et 2010 permet de confirmer la présence de l’espèce dans quasi 30 % des mailles, soit environ le triple par rapport à il y a 20 ans.

Nombre de mailles où l'espèce est observée

L'augmentation du nombre de mailles suit globalement la progression de l'amélioration nationale de la connaissance.

Responsabilité régionale pour la conservation de l'espèce
<5% Très diluée <10% Diluée <20% Moyenne <35% Forte <100% Capitale

Ex : 40% signifie que 40% des mailles d'observation de l'espèce se situe dans la région considérée.

Cette espèce est largement présente et commune au niveau national. Aucune responsabilité significative et particulière n’est mise en évidence au niveau régional pour la conservation de cette espèce non menacée.

Période de vol des adultes
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

L’espèce vol du mois de mai à septembre avec un pic des observations en juillet. Des données extrêmes concernent exceptionnellement des individus observés dès avril et jusqu’en novembre.

Altitudes min/max d'observation
Altitude min. 1m
Altitude max. 2859m
80% des observations sont entre
50m et 612m

Les Odonates Bibliographie