Atlas dynamique des Odonates de France
SITE EN COURS DE CONSTRUCTION

Platycnemis acutipennis Selys, 1841

Rédacteur :
Régis KRIEG-JACQUIER pour le groupe Opie-Odonates

Dernière mise à jour le 11-08-2022 à 10h43
Fiche espèce Les Platycnemididae
Platycnemis acutipennis Selys, 1841
l’Agrion orangé

Ordre Zygoptères
Famille Platycnemididae
Genre Platycnemis
Espèce Platycnemis acutipennis
Espèce établie en France

Statuts Source : Taxref 15.0 (16/12/2021)
Liste rouge mondiale LC : Préoccupation mineure 2021
Liste rouge européenne LC : Préoccupation mineure 2021
Liste rouge nationale LC : Préoccupation mineure 2016
Listes rouges régionales Selon régions
Aquitaine 2016 Préoccupation mineure (LC)
Auvergne 2017 Préoccupation mineure (LC)
Bourgogne 2015 Vulnérable (VU)
Bretagne 2019 Préoccupation mineure (LC)
Centre 2012 Quasi menacée (NT)
Ile-de-France 2014 Disparue au niveau régional (RE)
Limousin 2018 Préoccupation mineure (LC)
Occitanie 2018 Préoccupation mineure (LC)
Pays-de-la-Loire 2021 Préoccupation mineure (LC)
Poitou-Charentes 2018 Préoccupation mineure (LC)
Provence-Alpes-Côte-d'Azur 2017 Préoccupation mineure (LC)
Déterminante ZNIEFF Selon région
Auvergne-Rhône-Alpes Toute la région
Bourgogne-Franche-Comté Toute la région
Centre-Val de Loire Toute la région
Johann Cousinard
J. LAIGNEL
J. David - Bretagne Vivante

Densité des observations

Animer les données
Faible densité Densité moyenne Forte densité

L’espèce est passée de peu commune à commune en France lors de la dernière décennie. Les observations se concentrent à l’ouest d’une ligne Caen – Cannes. Les données de l’est et du nord-est de la France demandent à être vérifiées.

Platycnemis acutipennis

l’ Agrion orangé

Platycnemis acutipennis est un endémique du sud-ouest de l’Europe, confiné à la péninsule ibérique, et au sud et à l’ouest de la France. C’est une espèce que l’on rencontre dans les zones calmes et ensoleillées des eaux courantes, mais aussi stagnantes (mares, étangs, anciennes gravières). La présence d’une végétation aquatique est nécessaire pour la ponte et pour la vie larvaire. Comme de nombreuses espèces des systèmes lotiques, P. acutipennis est sensible à la pollution et aux aménagements des cours d’eau, mais n’est pas menacé pour l’instant. Si les mâles sont très caractéristiques, les femelles sont difficiles à distinguer de celles des deux autres espèces du genre.

Références bibliographiques utilisées :

  • Atlas of the european dragonflies and damselflies (Boudot & Kalkman, 2015);
  • Libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse (Boudot et al., 2017) ;
  • Fiches espèces du site INPN ;
  • Qualification du lien Odonates-Habitat, note méthodologique pour le MNHN. Office pour les insectes et leur environnement. (Louboutin & Houard, 2015).

Répartition de Platycnemis acutipennis Selys, 1841

Données d'autochtonie

Il n’est pas possible de distinguer les exuvies et les larves des trois espèces du genre, et les imagos peuvent s’éloigner assez loin de leur lieu d’émergence. L’autochtonie pourra être validée en notant les accouplements et les pontes ainsi que les émergences.

Répartition de Platycnemis acutipennis Selys, 1841

Données temporelles

L’espèce semble stable sur la majeure partie de son aire de distribution, mais les données actuelles disponibles montrent une érosion des observations en Normandie et dans le bassin Parisien. D’autres données demandent à être vérifiées tant elles sont éloignées des populations connues.

Observations de l'espèce

Une session d'observation = 1 observateur + 1 lieu + 1 date

Du fait de l’accroissement de la pression des inventaires odonatologiques, le pourcentage de mailles où l’espèce est observée a doublé lors des vingt dernières années. La fréquence d’observation de P. acutipennis dans les sessions d’observation est néanmoins en baisse.

Nombre de mailles où l'espèce est observée

L'augmentation du nombre de mailles suit globalement la progression de l'amélioration nationale de la connaissance de l'odonatofaune en France métropolitaine.

Responsabilité régionale pour la conservation de l'espèce
<5% Très diluée <10% Diluée <20% Moyenne <35% Forte <100% Capitale

Ex : 40% signifie que 40% des mailles d'observation de l'espèce se situe dans la région considérée.

Compte tenu de l’aire de répartition de l’espèce, ce sont sur les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie que reposent la responsabilité de sa conservation, les autres régions ayant une charge plus diluée.

Période de vol des adultes
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Les observations sont assez bien réparties de mai à juillet sans différence marquée entre le Nord et le Sud.

Altitudes min/max d'observation
Altitude min. 1m
Altitude max. 2492m
80% des observations sont entre
15m et 363m

L’espèce est majoritairement cantonnée aux zones de plaine et de collines.

Les Odonates Bibliographie